Étiquettes

, ,

SYNOPSIS

Sherlock Holmes a toujours été le plus brillant de sa classe… jusqu’à maintenant. Car un nouvel grand esprit criminel s’est fait remarquer en Europe : le professeur Moriarty. Non seulement il est l’égal intellectuel de Holmes, mais sa capacité pour le mal, couplée à une absence totale de conscience, pourrait effectivement lui donner l’avantage face au détective de renom. Lorsque le prince héritier d’Autriche est retrouvé mort, les preuves, telle qu’interprétées par l’inspecteur Lestrade, pointe le suicide. Sauf que Sherlock Holmes en a lui déduit un assassinat… qui ne pourrait être qu’une seule pièce d’un puzzle plus vaste et de beaucoup plus mauvais augure, conçu par le professeur Moriarty.


MON AVIS

Après avoir vu le premier, je dois avouer que ce deuxième opus fait un peu réchauffé au premier abord. Mais il faut aller plus loin dans le film pour pouvoir l’apprécier pleinement.

Car cette fois-ci les réflexions sont poussées à l’extrême dans la tête de Holmes.

L’histoire est plus complexe et va mêler plus de protagonistes que dans le premier. J’ai d’ailleurs pu revoir avec bonheur une actrice que j’ai plus qu’aimer dans d’autres films : Noomi Rapace. Elle joue le rôle d’une gitane. Un rôle surprenant mais qui lui va plutôt bien au final.

Robert Downey Jr. reste très convaincant dans le rôle de Sherlock Holmes. Je dois dire que le costume lui a bien à partir du moment où il veut bien le porter. J’ai également apprécier la relation entre Holmes et Watson. Elle devient plus chaotique mais en même temps on continue de voir qu’un lien puissant les unis. Mais attention tout peut avoir des limites.

Cette fois-ci le duel avec le « méchant » de l’histoire (j’aime pas trop ce mot : méchant). On va donc dire avec le strict opposé de Holmes : Moriarty. Oui, nommons le, il ne faut pas avoir peur. Un jeu, c’est exactement cela. Un jeu de chat et de la souris. Mais on se demande qui interprète les rôles car bien souvent ils s’inversent.

Maintenant que le spectateur connaît la mécanique de ce film après avoir vu le premier, on apprécie encore plus celui-ci. Je le trouve plus sombre (peut-être le côté ombre justement) mais en même temps plus juste dans les rôles des personnages.

Je sais qu’un troisième opus doit voir le jour, 12 ans après celui-ci (prévu pour 2023 normalement) mais comment vont-ils intégrer le vieillissement des personnages et surtout avec quelle histoire ? C’est encore un mystère que Holmes va bien sur se faire un plaisir de résoudre.