L’étrange vie de Nobody Owens

Poster un commentaire

12 août 2017 par Knit Ael / Aelurus

Je voulais revenir sur un roman que j’ai lu il y a exactement 2 ans maintenant. Un roman qui s’adresse aussi bien aux adolescents qu’aux adultes. Un roman qui m’a fait découvrir une autre phase de l’écriture : L’étrange vie de Nobody Owens. 

Nobody est un enfant. Au départ il s’agit d’un bébé qui échappe de justesse à la mort juste après le meurtre de ces parents. Il se réfugié dans un cimetière et là il se place automatiquement sous la protection des résidents des lieux : des fantômes.

A partir de ce moment là, nous allons suivre l’évolution de cet enfant jusqu’à l’âge adulte.  Les différents tourments au fil des ans que peut subir un adolescent, Nobody va également les vivre. C’est une formidable introspection dans la vie d’une personne durant son apprentissage.

Bien sur, le roman ne se résume pas seulement à cela. Nobody va également vivre une aventure qui va lui faire prendre conscience de certaines chose et qui va être indispensable pour ses choix futurs.

Pourquoi j’ai aimé ce roman et je vous en parle encore maintenant ? Parce que pour moi c’est une révélation sur Neil Gaiman, l’auteur. Je le connaissais pour d’autres oeuvres et notamment à travers certaines adaptation cinématographique de ces romans, mais j’ai vraiment découvert l’écrivain avec ce livre. Il a un style d’écriture tellement poétique. car pour moi ce roman est comparable à une poésie. L’on est littéralement transporté par sa plume.

Ensuite l’univers de Nobody m’a particulièrement plu. Moi qui aime les histoires fantastique et surnaturelle, j’étais déjà dans mon éléments. Alors je ne pouvais qu’apprécier.

Ensuite dans cette édition j’ai apprécié les petites illustrations qu’il peut y avoir au fil des pages. Elles n’apportent pas forcément beaucoup à l’histoire mais elles donnent une dynamique supplémentaire.

L'étrange vie de Nobody Owens

 

Quatrième de couverture :

Nobody Owens était presque encore un bébé quand sa famille a péri sous la lame du plus célèbre des tueurs de Londres, le Jack. La nuit du drame, il est cependant parvenu à se réfugier dans un cimetière, où un couple de fantômes l’a recueilli et l’a élevé comme l’un des leurs, sous l’oeil bienveillant de Silas, son ami ni vivant ni mort. Mais cette période heureuse est aujourd’hui révolue, car le Jack rôde toujours, et l’heure est venue d’aller l’affronter une bonne fois pour toutes. À l’extérieur.

 

  • Auteur : Neil Gaiman
  • Illustrations : Dave McKean
  • Nombre de pages : 251
  • Genre : Science-Fiction
  • Date de parution : 09 mai 2012
  • ISBN/EAN : 9782290055908
  • Format : Poche
  • Titre original : The Graveyard Book

 

Ma note : 18/20 ☀️

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

août 2017
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Goodreads

Mon profil sur Babelio.com

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez knit Ael sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :