Gravure d’Argent

Poster un commentaire

16 septembre 2017 par Knit Ael / Aelurus

Gravure d'argent

Quatrième de couverture :

Quand les soeurs D’Artigo vivaient en Outremonde, Menolly n’était pas une vampire, Camille était déjà un agent très spécial mais n’avait pas encore rencontré celui qui allait changer le cours de sa vie. Voici l’histoire de son premier amour.

Il y a plusieurs années j’ai lu les deux premiers tomes de la saga des Soeurs de la Lune. J’avais plutôt accroché sur le premier tome mais j’avais trouvé que le deuxième c’était vraiment du grand n’importe quoi. Je n’ai donc pas poursuivi ma lecture plus loin et j’ai laissé cette série de romans de côté. Mais un jour j’ai eu Gravure d’Argent lors d’une opération d’éditeur (du genre 2 romans acheté un gratuit dans une sélection). Alors je me suis dit : « et pourquoi ne pas retenter, peut-être que je me laisserais séduire au final ? ».

Et bien, non. Définitivement non.

J’ai trouvé ce roman vulgaire. Il n’y a pas d’autres mots pour le qualifier. Il y a de la pseudo romance mais dès le départ on se retrouve dans un univers où les personnage ne pensent qu’au sexe et en parle tellement ouvertement avec des mots ultra cru que j’en ai été choquée, et pourtant je suis bien loin d’être une prude ou une novice. Je suis allée au bout de ma lecture car il faut dire que 122 pages c’est cours et que je pouvais au moins aller jusque là. Mais je ne me replongerais pas dans cette saga.

Camille le personnage principale est insipide. Elle ne pense qu’à ce qu’elle a entre les jambes et rien d’autres. Elle se trouve un personnage qui est un fae charmeur… la belle affaire, ils vont pouvoir mettre en pratique les pensées lubriques qu’ils ont. Il y a bien une pseudo enquête, mais ce n’est qu’un prétexte pour les personnages.

Je sais que cette courte histoire est juste un complément à la saga d’origine, mais je me mets à la place d’un lecteur qui ne connaît pas les trois soeurs de la Lune et je me dis que ce roman de 122 pages devrait exister pour l’inviter à lire la suite. Moi il m’a fait dire que je n’ouvrirais plus ce roman et les suivant.

Auteur : Yasmine Galenorn
Traducteur : Cécile Tasson
Illustration de couverture : Anne-Claire Payet
Série : Les Soeurs de la Lune
Tome : 0
ISBN : 9782811206482
Nombre de pages : 122
Genre : Bit-Lit, Action, Sexy

 

Ma note : 5/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

septembre 2017
L M M J V S D
« Août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Catégories

Goodreads

Mon profil sur Babelio.com

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez knit Ael sur Hellocoton

Articles que J’aime

%d blogueurs aiment cette page :