Slasher : le bourreau (saison 1)

Poster un commentaire

17 novembre 2017 par Knit Ael / Aelurus

Slasher S.1

Waterbury, 1988. Le soir d’Halloween, un couple avec une femme enceinte accueille un homme déguisé qu’ils croient être leur ami. Quand l’ami en question arrive finalement, le mystérieux inconnu, caché derrière un masque effrayant, assassine sauvagement le couple, puis extrait le bébé des entrailles de la mère.

Des années plus tard, l’enfant, qui a survécu, est devenu une belle jeune femme du nom de Sarah Bennett. Décidée à surmonter ce traumatisme, elle décide de revenir dans la petite ville pour emménager dans la maison de l’horreur avec son petit ami.

Lorsqu’une série de meurtres commence à secouer le voisinage, Sarah rend visite en prison au tueur qui a massacré ses parents. Elle rouvre l’enquête et fait tomber les masques de la petite communauté, qui dévoile peu à peu ses secrets inavouables.

J’ai regardé le premier épisode de cette saison il y a au moins 6 mois. Je n’étais vraiment pas du tout persuadé de regarder la suite. Et finalement il y a maintenant deux semaines je me suis dit qu’il fallait que je termine les séries que j’avais commencé. Et comme celle-ci ne compte que 8 épisodes, je m’y suis remise.

Au final, j’ai vraiment aimé suivre le déroulement de l’enquête jusqu’à la fin. Je ne m’attendais pas au pitch final et après coup, j’ai trouvé cela logique.

Les personnages sont relativement bien tenus. Même si certains sont énervant (le mari, quel têtes à claque par moment), on rentre vite dedans et l’on se prend au jeu d’avancer avec l’héroïne et de vouloir connaître la suite. Savoir qui est ce tueur.

Par contre c’est vraiment trash parfois. Ames sensibles, s’abstenir. Mais bon, vous êtes prévenus dès le début de la série puisque le titre résume parfaitement l’ambiance : Slasher !

Créateur : Aaron Martin
Acteurs : Paula Brancati, Ty Olsson, Leslie Hope, Christopher Jacot…
Genre : Drame, Horreur
Format : 50 minutes
Nombre de saisons : 2
Nombre d’épisodes dans la saison 1 : 8
Série en cours depuis 2016

 

Saison 1

  1. La colère (An eye for an eye)
  2. La gourmandise (Digging your grave with your teeth)
  3. L’envie (Like as fire eateth and burneth wood)
  4. La paresse (As water is corrupted unless it moves)
  5. L’avarice (III – Gotten gains)
  6. La luxure (The one who sows his own flesh)
  7. L’orgueil (In the pride of his face)
  8. Une boîte remplie de souvenirs (Soon your own eyes will see)

Ma note : 17/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

novembre 2017
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Dernière lecture

Dernier cinéma

Instagram

Les belles chaussettes de Noël 😍 @biscotteyarns #tricotaddict #socksaddict Lecture du jour pour le #CWC
%d blogueurs aiment cette page :