Les Revenants de Whitechapel – Les enquêtes extraordinaires de Newbury & Hobbes T.1

Poster un commentaire

25 novembre 2017 par Knit Ael / Aelurus

Les revenants de Whitechapel

Quatrième de couverture :

Bienvenue dans un Londres étrange et merveilleux. Ses habitants, quotidiennement éblouis par un déluge d’inventions, inaugurent une ère technologique nouvelle. Les aéronefs traversent le ciel tandis que des automates mettent leurs engrenages au service d’avocats ou de policiers. Mais le vernis du progrès dissimule une face sombre, car cet univers voit aussi des policiers fantômes hanter les ruelles de Whitechapel. Sir Maurice Newbury, investigateur de la Couronne, oeuvre donc sans répit à protéger l’Empire de ses ennemis. Le jour où un dirigeable s’écrase dans des circonstances suspectes, Sir Newbury et miss Veronica Hobbes, sa jeune assistante, sont amenés à enquêter tandis qu’une série d’effroyables meurtres met en échec les efforts de Scotland Yard. Ainsi débute, en une aventure qui ne ressemble à aucune autre, le premier volume des enquêtes extraordinaires de Newbury & Hobbes.

Une très belle surprise que ce roman. J’ai vraiment apprécié du début à la fin. Original et écrit d’une belle plume, l’auteur nous transporte dans un univers où le moyen de transport est devenu le dirigeable et où des automates commencent à faire leur apparition dans les foyers.

Lorsque j’ai lu le titre du roman, je me suis dit « encore une nouvelle histoire avec des zombies. Les dirigeables ça me fait penser à Boneshaker (premier tome de la série du Siècle mécanique par Cherie Priest). Et comme je ne résiste pas à une histoire de zombies, j’ai pris le roman. J’ai mis pas mal de temps à le lire. Il a fait partie de ma PAL pendant 4 ans. Mais chaque chose en son temps. Cet automne c’était le bon moment. Et ce roman n’est pas du tout comme il parait être. Il y a bien une histoire avec des créatures mortes qui attaques et tuent les autres pour les dévorer, mais il y a surtout une enquête qui va être menée par des personnages bien particulier. Sir Maurice Newbury  est un enquêteur hors paire au service de la Rein d’Angleterre. Son assistante Veronica Hobbes est une jeune femme qui étonne au fil des pages et bien sur une révélation est faite sur ce personnage à la fin du roman. Mais je ne dirais pas quoi au risque de spoiler les futurs lecteurs.

L’enquête est vraiment bien soutenue et haletante. Le livre se lit du coup très rapidement car on a très vite envie de connaître la suite et la fin de l’histoire.

Les deux personnages mais également l’enquêteur de police Charles Bainbridge, forment une équipe de choc qui va vivre une enquête complexe et intéressante. Un policier fantôme luminescent qui tue dans les rues de Whitechapel, un dirigeable qui a un accident et dont tous l’équipage périt, des automates bien étranges, des zombies dans les rues qui tuent en même temps que le brouillard.

L’ambiance est vraiment surréaliste et surtout bien prenante. Il est dommage que la suite des aventures ne soit pas encore traduit car j’aurais bien aimé lire les suivants rapidement.

 

 

Auteur : George Mann
Date de publication : 6 novembre 2013
Nombre de pages : 341
Genre : Fantastique
ISBN/EAN : 9782362700330
Editeur : Panini Books/Eclipse

 

Ma note : 17/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

novembre 2017
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Dernière lecture

Dernier cinéma

Instagram

Les belles chaussettes de Noël 😍 @biscotteyarns #tricotaddict #socksaddict Lecture du jour pour le #CWC
%d blogueurs aiment cette page :