Étiquettes

,

SYNOPSIS

Une reine des glaces sans âge commandant une armée de bonshommes de neige robots construits en bois magique, une société de soda voulant à tout prix faire de Noël une marque commerciale sur l’ordre d’un double maléfique… rien d’autre qu’une journée ordinaire dans la vie de Klaus, l’homme qui est devenu celui que l’on appelle Santa Claus : le Pare Noël ! Le légendaire Grant Morrison s’associe au prodigieux dessin de Dan Mora pour nous plonger aux origines de cette figure populaire dans un univers de fantasy somptueux.

MON AVIS

Une fois de plus j’ai été totalement bluffé par le style graphique de Dan Mora. Il est vraiment un très bon artiste et j’espère pouvoir continuer à le suivre dans ces oeuvres.

Cette fois-ci Klaus, que nous avons pu découvrir il y a un an dans le premier tome, se retrouve ici dans deux histoires se déroulant à une époque plus actuelle.

Il va devoir se battre pour garder sa place et surtout défendre sa vie mais aussi celles d’enfants en danger. Noël risque d’y rester.

J’ai regretté une chose dans ce deuxième tome : le fait que les histoires semblent parfois un peu décousues. Mais en même temps c’est le style de Grant Morrison, connu pour faire des univers un peu décalé et pas toujours à la porté de tous.

Mais je vous rassure cela ne gêne pas la compréhension, il faut juste s’adapter et quelque part se laisser porter par l’histoire.

Une suite qui même si elle n’est pas à la hauteur de la première reste très intéressante et nous permet d’admirer à loisir le dessin de Dan Mora.