Étiquettes

,

SYNOPSIS

Gerlat de Riv est un homme inquiétant, un mutant devenu le parfait assassin. En ces temps obscurs, ogres, goules et vampires pullulent, et les magiciens sont des manipulateurs experts. Contre ces menaces, il faut un tueur à gages à la hauteur, et Geralt est plus qu’un guerrier ou un mage. C’est un sorceleur. Au cours de ses aventures, il rencontrera une magicienne aux charmes vénéneux, un troubadour paillard au grand coeur… et, au terme de sa quête, peut-être réalisera-t-il son dernier voeu : retrouver son humanité.

MON AVIS

Je me suis enfin décidée à commencer cette saga. C’est avant tout un roman de l’Homme et il m’a en longuement parlé et avec la sortie de la série dans les hoirs à venir, je me devais de lire au moins le premier tome pour me mettre un minimum à jour sur les personnages et l’histoire.

À l’origine le premier tome du Sorceleur était un recueil d’histoires et l’auteur a voulu relier toutes ces histoires afin d’en faire un roman à part entière. Et voilà, le premier tome du Sorceleur est entre nos mains.

Geralt de Riv se remémore des aventures vécues alors qu’il est en train de subir les bons soins d’une prêtresse après une grave blessure.

On se retrouve plongé dans un univers fantastique avec des goules, des vampires, des monstres en forme d’araignée et des magiciens, sorcières et autres mages en tout genre. Et au milieu de tous ces personnages il y a un Sorceleur, Geralt qui essait de survivre dans un monde qui le rejette car il est un incompris.

Ce premier tome m’a donné un bon aperçu du personnage qu’est gérant mais surtout il m’a donné envie de lire la suite et de plonger un peu plus profondément dans cet univers de monstres et de magie en tout genre. Du coup j’espère pouvoir me mettre rapidement à la suite des aventures du sorceleur et de ceux qui accompagne son voyage.