Étiquettes

SYNOPSIS

Pour sauver les rêves, elle va devoir affronter ses pires cauchemars. Blue est une petite fille comme les autres : elle aime rêver, sa maman, les matinées au soleil et prendre son petit-déjeuner. Mais le jour où un avion en papier vient frapper la fenêtre de sa chambre et qu’elle reçoit un colis à son attention, sa vie bascule… La voilà propulsée dans un monde de ténèbres où le gardien d’une forêt malveillante a emprisonné les songes et leurs propriétaires. Afin de sauver sa mère et le reste de la population, Blue va devoir partir à l’aventure et, de sa rencontre avec une foule de créatures magiques et bigarrées, trouver un moyen d’affronter ses propres peurs pour rendre leurs rêves aux gens… Pour son premier livre, Davide Tosello nous embarque dans un périple digne d’Alice au pays des merveilles, mêlant la féérie baroque de Tim Burton à la modernité graphique des récentes productions Pixar. Une allégorie sur l’enfance et les rêves portée par une héroïne touchante et attachante.


MON AVIS

Je préviens tout de suite vous risquez de trouver l’histoire totalement farfelue, mais c’est normal. Car comme le résumé le dit, il s’agit de rêve. Donc trouver des animaux géants, des monstres marins et une forêt qui avance et bien…c’est possible dans un monde onirique.

C’est une fois de plus l’Homme qui m’a offert cette bande dessiné. Il connaît tellement bien mes goûts qu’il fait à chaque fois mouche.

Une histoire toute mignonne avec une jeune fille au passé douloureux et qui n’ose plus affronter la vie en extérieur. Et voilà qu’elle se retrouve obligé de sortir de chez elle et de s’enfuir. À partir de ce moment il va lui arriver tellement de chose que je en veux pas vous les raconter.

C’est beau, vraiment très beau. Les couleurs, le graphisme les références aux cinéma, séries, littératures et la musique… tout est parfait. Mes yeux d’adultes se sont amusés à retrouver les petits détails qui font écho à ma jeunesse. Les plus jeunes ne les verront probablement pas mais moi qui ai grandi dans les années 80/90, je ne pouvais pas passer à côté.

Du coup j’espère que la suite arrivera rapidement car même si j’ai une petite idée sur l’histoire je veux savoir si j’ai raison.