Étiquettes

, ,

SYNOPSIS

Avant de devenir les Monstres de Brickhouse Lane avant que le pays tout entier, du Connecticut à la Californie, nous connaisse sous ce surnom, avant que des blogs publient des photos de nos visages, avant que plusieurs sites internet ne plantent parce qu’un trop grand nombre de visiteurs avaient entré nos noms dans des moteurs de recherche , nous étions des filles quelconques, et nous n’étions que deux. Obsédée par le roman fantastique Le chemin de Lovelorn, trois jeunes filles en marge tentent de recréer le monde de leur imagination dans les bois. Jusqu’au jour où le jeu va trop loin… L’une d’elle est retrouvée morte, dans des circonstances qui rappellent le roman. Tout accuse les deux survivantes. Cinq ans plus tard, alors qu’elles tentent de tourner la page, le passé ressurgit.
Il est temps de reprendre le chemin de Lovelorn…


MON AVIS

J’avais envie de changer un peu e style après ma dernière lecture mais de faire une transition en douceur. Alors après un roman d’horreur, j’ai choisi un thriller adolescent.

J’avais eu de bons échos de ce livre. C’est ainsi que je me suis laissée embarquée dans son achat et sa lecture.

Il m’a tout d’abord fallu avoir un peu d’adaptation pour me faire au changement de personnage et d’époque du point de vue de la narration. Mais ce passage dompté la lecture se fait très naturellement et surtout en douceur. Aucunes difficultés, bien au contraire.

Dès le départ, pas de doute on se retrouve plongé dans le crime. Il est d’ailleurs parfaitement décrit mais il permet aussi de faire une parfaite mise en situation.

Les héroïnes de cette histoire ont quelque chose à prouver et elles vont tout mettre en oeuvre pour le faire.

Bien que parfois un peu « tirée par les cheveux » le fond de l’histoire reste relativement cohérent. Un meurtre, des adolescents accusés, des non lieux ou des acquittements de prononcés mais le doute est toujours là. Il s’agit du récit d’une chasse aux sorcières. À la différence que les enfants n’ont pas été brûlés sur le bucher, mais en cinq années leurs vies est devenues un enfer. Elles vont devoir batailler et aller contre les préjugés pour affronter et découvrir la vérité sur la mort de leur amie.

C’est un récit qui semble assez complexe mais la narration est bien posée et permet d’appréhender chaque chapitres sous un angle nouveau et intéressant. J’ai apprécié également le voyage entre le passé et le présent qui permet de mieux rentrer dans la psychologie des personnages et de découvrir leur passé, leur histoire au fur et à mesure de l’avancée de la lecture.

Le seul reproche que je ferais c’est que c’est un peu trop facile. Voilà en quoi cela est incohérent. Il n’y a pas clairement de date ce qui fait que ce roman peut se situer à notre époque actuelle et les agissements de certains ne collent donc pas. C’est un peu trop gros à mon goût. Je ne peux pas vraiment expliquer en quoi sans faire de spoiler mais disons que le véritable coupable est… trop gros pour être vrai.

Mais je vous rassure, cela se lit très bien et cela reste une bonne histoire. J’ai aimé suivre Brynn et sa recherche d’identité mais aussi Mia avec ces états d’âme.