Étiquettes

, ,

SYNOPSIS

Georgina a eu l’éternité pour comprendre le sex opposé, et pourtant des hommes parviennent encore à la surprendre. Comme Seth Mortensen, qui a risqué son âme pour devenir son amant. Mais avec un patron comme Lucifer, Georgina ne peut pas simplement raccrocher ses talons hauts et goûter aux joies de la vie de famille. En fait, elle est même obligée d’accepter une mutation à… Las Vegas. Travailler dans la ville du péché est le rêve de tout succube qui se respecte, mais les amis de Georgina sont soupçonneux. Pourquoi les autorités de l’Enfer sont-elles si pressées de l’éloigner de Seattle, et de Seth ?


MON AVIS

Et voilà, je l’ai fini. La série des romans Georgina Kincaid prend fin avec ce dernier volume. J’ai eu un pincement au coeur en refermant ce livre, car Georgina me suit depuis de nombreuses années. J’avais bien pris soin de distiller mes lectures sur les dix dernières années afin de retrouver régulièrement ce personnage que j’affectionne. Mais toutes les bonnes choses prennent fin alors il était temps de clôturer son histoire et de laisser la place à une autre héroïne.

Ce roman clôture d’ailleurs comme il se doit. Une fin digne de Georgina et de Seth. En un seul volume on retrouve quasiment toutes les émotions des différents : amour, déchirement, trahison, tristesse… Les personnages nous font passer par des émotions vraiment très fortes.

Mais surtout si on a été attentif durant les précédents tomes, on retrouve toute la vie de Georgina. Tous ces amis sont là, autour d’elle, prêt à l’aider dès qu’ils le peuvent. Et surtout on en apprend enfin plus sur Carter. l’ange énigmatique est égal à lui-même mais il se dévoile dans ce dernier roman. Pour mon plus grand plaisir.

J’aime beaucoup le style de Richelle Mead. Elle fait l’unanimité dans mon coeur quasiment pour tous ces romans. Je trouve d’ailleurs dommage que certaines de ces séries n’ai pas encore été traduites, mais ça c’est une autre histoire.

En tout cas, ne vous fiez pas au titre. Oui, c’est l’histoire d’un Succube, démon du sexe, mais vous n’en n’aurez pas dans chaque chapitre et surtout dans des détails extrêmes. Non. Georgina est une gentille fille (façon de parler). D’ailleurs dans ce tome, il n’y a jamais de relation avec des « clients ». Les seules petites scènes sont très chaste et se font toujours avec le même partenaire : Seth.

Oui, l’histoire de ces deux là est vraiment belle et je suis heureuse de la finalité. Une belle fin pour de belles personnes.