Étiquettes

,

SYNOPSIS

Alors qu’un ennemi de longue date, Lex Luthor, tente de l’affaiblir en lui dérobant tous ses superpouvoirs, Superman doit faire face à un problème d’un autre genre : Lois Lane, la femme qu’il aime, est partie mener une nouvelle vie loin de lui. Mais l’a-t-elle vraiment oublié ? Le retour de Superman sera donc ponctué de nombreux défis puisqu’il devra se rapprocher de son amour tout en retrouvant sa place au sein d’une société qui semble ne plus avoir besoin de lui. En tentant de protéger le monde qu’il aime de la destruction totale, Superman se retrouve au centre d’une aventure incroyable qui le mènera des fonds de l’océan à des milliers d’années lumière de notre galaxie.


MON AVIS

Ce film n’a pas eu le succès qu’il mérite et c’est bien dommage car je trouve qu’il est plutôt réussi. Oui je sais, il y a des longueurs et pas autant d’action qu’attendu mais justement le but et de rentrer dans la psychologie du personne qu’est Superman. Il est parti depuis bien trop longtemps (plusieurs années) et voilà qu’il revient sur une Terre qui a bien changé et il comble de tout il découvre que la femme qu’il aime a fait sa vie et est maman.

Ce que j’aime particulièrement dans ce film c’est qu’il est très inspiré des anciens films sur Superman. On peut y retrouver un peu du personnage interprété par Christopher Reeve et cela fait vraiment plaisir. Les musiques sont aussi anciennes. Le trait d’union entre l’ancienne et la nouvelle génération est fait et il est bien fait.

Vraiment dommage que ce film n’ai pas eu le succès escompté, le succès qu’il mérite.

Kevin Spacey en Lex Luthor ça le fait. Il est un méchant vraiment convaincant et sans scrupules.

L’idylle entre Superman et Loïs reste fidèle aux premiers films. Et en prime il y a même une petite surprise (on s’en doute durant le film mais c’est vraiment qu’à la fin que l’on peut être sûr à 100%).

Pour apprécier ce film il faut vraiment mettre de côté les effets spéciaux (quand même bien présent) et plutôt se tourner vers les personnages. C’est ce qui fait la force du scénario et qui rend l’histoire prenante. À la maison nous sommes quatre à aimer ce film qui laisse forcément une trace.