Étiquettes

, ,

SYNOPSIS

L’inspecteur Amaia Salazar confronte les origines de ses cauchemars alors qu’elle dévoile les secrets les plus sombres de la vallée de Baztan. Partie 3 de la trilogie Baztan.


MON AVIS

Voilà le dernier film qui clôt cette trilogie du Baztán. Si vous n’avez pas vu les deux premier films, je vous déconseille de regarder celui-ci. Vous n’allez rien y comprendre puisqu’il y a une histoire de fond qui va trouver ici son apogée et enfin sa résolution.

Amaia se retrouve dans la tourmente. Je peux le dire : en plein coeur d’une tempête. Elle voit son boulot être complètement bouleversé et son enquête devenir de plus en plus complexe mais sa vie privée commence aussi à prendre le large. Je dois dire à ce propos que je n’étais pas du tout d’accord avec les choix qu’elle a pu faire et surtout j’ai trouvé son comportement tout à fait inacceptable. Mais bon là je viens de pousser mon petit coup de gueule contre l’héroïne.

L’ambiance est toujours aussi sombre et prenante. Le final approche a grand pas et c’est sans surprise que j’ai pu découvrir le coupable de toute cette situation (et oui, j’avais encore deviné). Mais le film reste malgré tout très plaisant à suivre.

Le cinéma espagnol a ces petites particularités et on en retrouve ici toutes les caractéristiques : une ambiance lourde, un rythme lent, des personnages torturés… bref c’est gagnant quand on aime les films de genre bien poisseux qui laissent un arrière goût dans la bouche.

Une bonne trilogie tirée d’une série de romans qui a su trouver son public à l’époque et qui, j’en suis sûre, convaincra d’autres par les films.