Étiquettes

, ,

SYNOPSIS

Un an après les événements du « Gardien invisible » où l’inspectrice Amaia Salazar avait réussi à résoudre la vague de crimes qui terrorisait la vallée de Baztán, nous la retrouvons enceinte de plusieurs mois et bien décidée à laisser derrière elle ce qu’elle a vécu à Elizondo. Sa vie sera cependant à nouveau bouleversée par le suicide de plusieurs prisonniers qui ont tous laissé le mot Tartallo avant de mourir. Quatre mois après son accouchement elle va reprendre du service pour enquêter sur la profanation d’une petite église. Un mystère qui va faire resurgir les dangers dont la policière pensait ne plus avoir à faire face.


MON AVIS

L’inspectrice Amaia a eu son enfant. Mais les difficultés continuent de se présenter dans une nouvelle enquête. Elle se voit obligée de se plonger encore plus profondément dans son passé et notamment dans l’histoire de sa mère.

Avec ce deuxième film sur la trilogie du Baztán on plonge encore un peu plus dans le mystique et le côté culte se dessine de plus en plus.

J’ai beaucoup l’ambiance dans ce film. C’est sombre mais surtout c’est angoissant. Le thriller est donc à son paroxysme et l’angoisse prend autant le spectateur que les acteurs.

Encore un bon film qui mérite d’être vu mais qui je pense ne sera pas toujours compris car il ne donne pas dans la surenchère avec des effets spéciaux grandiose.

Non, ici c’est surtout une ambiance et du subjectif. L’imagination du spectateur doit jouer et surtout il tourne à plein régime pour donner une tout autre dimension à ce film.

J’aime particulièrement ces films d’ambiance. C’est angoissant et prenant et cela fait ressortir les côtés les plus sombres enfouie au fond de nous. Mais encore faut-il être réceptif.

En tout cas la suite est claire. Amaia n’en a pas fini et elle va devoir creuser son enquête encore plus loin. Mais en sortira t-elle indemne ? Rien n’est moins sur.