Étiquettes

,

SYNOPSIS

Depuis une cinquantaine d’années, l’Angleterre subit une mystérieuse épidémie entraînant une invasion de zombies. L’arrivée de deux jeunes et riches célibataires dans le voisinage réjouit la famille Bennet qui compte cinq filles à marier…


MON AVIS

En ce 31 Octobre, jour d’Halloween j’avais le choix dans la critique à faire. Films de sorciers, roman horrifique, série d’horreur. J’ai porté mon dévolu sur un film de zombies teinté de romance.

Ce film n’est franchement pas un chef d’oeuvre, je préfère vous prévenir tout de suite si vous ne l’avez pas encore vu. Il est l’adaptation d’un roman lui même très largement inspiré d’une oeuvre très connue de Jane Austen : Orgueil et préjugés. En fait le roman écrit par Seth Grahame-Smith n’est autre que celui de Jane Austen mais avec des changements niveau zombies. C’est une écriture intéressante parfaite pour une adaptation au cinéma.

Malgré tout j’ai trouvé ce film en dessous du roman. Au premier abord l’accent est beaucoup trop fait sur les combats et le côté zombies de l’histoire. La romance passe en arrière plan alors qu’elle est un élément essentielle de l’histoire. Mais voilà mon avis après avoir vu le film une fois.

Et il y a peu j’ai voulu le revoir car parfois l’avis peut être légèrement modifié. Bien que je trouve que ce film ne soit pas fameux, il n’est au final pas si mauvais. Je déplore toujours autant que le côté romance soit si peu exploité car il s’agit initialement d’un triangle amoureux ou plus exactement de deux jeunes gens amoureux mais une troisième personne s’immisce entre eux et vient semer le doute.

L’accent est toujours mis sur les combats avec les zombies mais en même temps c’est un peu aussi le thème du film, ce qui fait son intérêt. Il ne faut pas s’arrêter sur l’histoire d’origine et donc se bloquer à cette adaptation. Même si le film n’est pas grandiose il reste intéressant et reste par certains aspects le reflet d’une époque (sans les tueries) et d’un genre de séduction perdu de nos jours.

On va dire que l’idylle des deux héros et quand même sympa et il y a de la séduction dans les gerbes de sang et les boyaux.