De la magnifique campagne anglaise aux contrées d’une Europe plongée en pleine Première Guerre mondiale, « Cheval de guerre » raconte l’amitié exceptionnelle qui unit un jeune homme, Albert, et le cheval qu’il a dressé, Joey. Séparés aux premières heures du conflit, l’histoire suit l’extraordinaire périple du cheval alors que de son côté Albert va tout faire pour le retrouver. Joey, animal hors du commun, va changer la vie de tous ceux dont il croisera la route : soldats de la cavalerie britannique, combattants allemands, et même un fermier français et sa petite-fille…


MON AVIS

Mais pourquoi je n’avais pas vu ce film avant ?! Je sais ! Parce que j’ai pleuré comme une madeleine en le regardant et que je voulais éviter cela. Mais bon c’est fait maintenant alors voilà ce que j’en pense.

Sans surprise ce film est très émouvant, mais il raconte une histoire d’amitié vraiment très très très touchante. Voilà la beauté de ce film, arriver à donner des émotions à un cheval comme s’il s’agissait d’un acteur humain devant la caméra. Car il s’agit d’une histoire d’amitié entre un cheval et un jeune homme durant la Première Guerre mondiale.

Comme souvent, Spielberg nous serre des plans magnifiques et grandioses. Réaliste, ce film n’épargne pas le spectateur. Je ne sais pas si cette histoire s’est réellement déroulée mais j’aime à penser que oui car ce que vivent des deux personnages (le cheval, Joey, et le jeune Albert) est vraiment fort.

En tout cas si vous ne l’avez encore jamais vu, allez-y sans attendre. Il s’agit ici d’un film fort et intense en émotion qui vous fera verser une larme ou plus (comme moi).

Note : 9 sur 10.