Étiquettes

,

Trois ans après avoir arrêté le docteur Hannibal Lecter, Will Graham vit paisiblement avec sa femme et son fils en Floride. Les blessures physiques que lui a infligées ce dangereux criminel ont disparu, mais il garde encore quelques séquelles psychologiques de sa rencontre avec lui. Cette mauvaise expérience l’a amené à se retirer du FBI.Un jour, son ancien patron vient lui rendre visiste. Il a besoin de son aide pour traquer un tueur en série connu sous le nom de « la petite souris ». Ce dernier a déjà massacré deux familles durant des nuits de pleine lune. Le FBI ne dispose que de quelques jours avant qu’il ne frappe à nouveau. Will ne se sent pas prêt à reprendre du service, mais a‐t‐il réellement le choix ? Afin de comprendre les motivations de ce tueur, il se voit contraint de demander l’aide du docteur Lecter, qui se trouve au centre de détention psychiatrique de Baltimore.


MON AVIS

Ne connaissant que des passages du film, il fallait bien qu’un jour je le vois en entier pour me faire une opinion.

Chronologiquement ce film se déroule avant Le Silence des agneaux. Il m’est également en scène Hannibal Lecter mais surtout l’agent du FBI qui a procédé à son arrestation, l’agent Will Graham. Si vous pensez apprendre quelque chose sur le personnage d’Hannibal, passez votre chemin. Ici le Dr Lecter a un rôle un peu similaire au film film qui chronologiquement lui fait suite car il va être consulté dans la traque d’un autre tueur qui s’en prend à des familles complètes.

L’ambiance est assez lourde et Ralph Fiennes est un tueur a glacer le sang. Formidable dans cette interprétation. Mais je ne peux pas dire que j’ai énormément accroché à ce film. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’un remake peut-être et que certaines sont beaucoup trop copier/coller par rapport à l’original. D’ailleurs je ferais également la critique du premier film dont est tiré celui-ci plus tard. Mais je pense que ce qui m’a le plus dérangé c’est l’assurance du personnage de Will Graham. Il sort d’une arrestation difficile (celle de Lecter), il a fait un séjour en hôpital psychiatrique, il a quitté le FBI pour rester auprès de sa famille mais il arrive avec une facilité décontracte à se replonger dans le milieu et à trouver des indices en 5 minutes là où certains experts planches depuis des jours pour trouver quelque chose.

Alors je sais qu’il est censé être un super élément qui excelle dans son domaine mais quand même, pas le moindre doute, pas de SPT (Syndrome Post-Traumatique), il va voir Lecter comme ça, facile alors qu’il a bien failli le tuer ? Non, j’ai eu du mal à avaler ça.

Sinon l’enquête est sympa, l’aspect tueur qui a quand même un peu de compassion est bien mené (mieux que dans le film d’origine) et on arrive même à avoir un peu de sympathie pour lui à un moment.

Mais ce film n’est pas à la cheville d’un Silence des agneaux et il ne donne pas vraiment envie de continuer avec les histoires de Lecter… La fin est intéressante car elle diffère du premier film et le seul intérêt qu’elle a est de montrer qu’il n’y a qu’une ligne mince entre le tueur et le flic.

Note : 7 sur 10.