Étiquettes

, ,

J’en ai fait des salons du jeux vidéos, comics ou autre geekerie, mais jamais un avec une si mauvaise organisation.

C’était ce week-end la troisième édition du Valenciennes Game Arena. Un troisième festival avec encore une organisatrice (teur) différente. Mais malheureusement de moins en moins de professionnalisme.

Pour preuve ? Rien que leur flyer distribué à l’entrée : tous les stands sont répertoriés avec leur numéro mais il n’y a pas de plan avec. ?!? Mais alors comment on fait pour se repérer ??? Les années précédentes il y avait du e-sport et cette année rien du tout. Il y avait plus de stands vendeurs mais tous les mêmes pour la plupart donc les passants ne savaient plus où aller. Et les stands qui sortent du lot était dans des emplacements totalement merdique où personnes n’allaient. Bref, du grand n’importe quoi.

J’y ai fait le tour plusieurs fois et malheureusement je n’y ai pas trouvé grand intérêt.

Les années précédentes les joueurs étaient mélangés aux autres. Cela permettait d’avoir un flux constant et de voir les gens bouger régulièrement mais là les gamers étaient à l’étage. Ils ne descendaient donc jamais.

Une musique beaucoup trop forte dans la salle avec la scène, du coup on s’entendait plus parler et les clients fuyaient ailleurs, au calme. Une organisatrice qui se prend la tête avec les vendeurs des stands au milieu des allées (bonjour l’image du salon). Vous l’aurez compris, pour moi c’est une très grosse déception.

Dommage, cela aurait pu être sympa, mais à vouloir faire du chiffre et bien on se ramasse en beauté comme ce week-end.

Après discussion avec bon nombre d’exposants, la plupart ne reviendront pas l’année prochaine car ils étaient là bas à perte. Donc je me pose une question : à part vendre des t-shirts, des affiches et de la bouffe asiatique hors de prix, vous allez proposer quoi de sympa et d’innovant l’année prochaine ?

Car inviter Marcus et Brigitte Lecordier c’est bien, mais ça ne fait pas le salon. Je pense très sincèrement que cela manque de profondeur. A vouloir voir trop grand on se brûle les ailes et c’est la chute (Hicare).

Je ne pourrais pas dire si cela sera mieux l’année prochaine car comme pour beaucoup je ne reviendrais pas. J’irais me concentrer sur d’autres salons peut être plus petit mais sûrement mieux organisés.

Je suis quand même contente pour ceux qui ont trouvé leur bonheur. Il en faut pour tout le monde.

Prochain rdv salon dans quelques semaines.

P. S. : c’était tellement bien que je n’ai pas de photos à vous proposer…

Publicités