Étiquettes

,

SYNOPSIS

Encore profondément marqué par le traumatisme qu’il a vécu, enfant, à l’Overlook Hotel, Dan Torrance a dû se battre pour tenter de trouver un semblant de sérénité. Mais quand il rencontre Abra, courageuse adolescente aux dons extrasensoriels, ses vieux démons resurgissent. Car la jeune fille, consciente que Dan a les mêmes pouvoirs qu’elle, a besoin de son aide : elle cherche à lutter contre la redoutable Rose Claque et sa tribu du Nœud Vrai qui se nourrissent des dons d’innocents comme elle pour conquérir l’immortalité. 
Formant une alliance inattendue, Dan et Abra s’engagent dans un combat sans merci contre Rose. 
Face à l’innocence de la jeune fille et à sa manière d’accepter son don, Dan n’a d’autre choix que de mobiliser ses propres pouvoirs, même s’il doit affronter ses peurs et réveiller les fantômes du passé…


MON AVIS

La dernière fois que j’ai vu Shining, cela peut se compter en année, je dirais même des dizaines d’années. mais j’ai parfaitement en mémoire le roman. Les petits détails sont encore dans mon esprit.

Alors au début de ce film j’ai apprécié retrouver l’ambiance du roman. Car il s’agit ici d’une très belle adaptation.

Le film est lent et nous avons en plus regardé la version longue (3h quand même), mais je ne me suis jamais ennuyée. C’est lent mais cela dessert parfaitement l’histoire et l’ambiance du film.

Cette histoire nouvelle qui va venir se mêler à celle que nous connaissons tous : Shining. D’ailleurs ce mot revient régulièrement car le shining est le pouvoir qui se manifeste chez Danny Torrance mais également chez la jeune fille Abra Stone.

D’ailleurs c’est ce personnage qui va être au centre de l’intrigue. il s’agit en quelque sorte d’un passage de relais, entre Abra et Danny.

Ce film n’est pas à proprement dit un film d’horreur. Car il n’y a pas vraiment de massacre visible. Mais il s’agit d’une peur psychologique. D’une ombre de l’esprit.

Oui, j’ai vraiment aimé ce film que j’ai trouvé très bon et qui m’a permis de donner une suite à Shining. Après à voir par rapport au roman, dont il est l’adaptation, s’il reste aussi bon.