Désolation

Pour une caravane de montagne, c’est une solide bande : vingt guerriers nains bardés de fer, trente gnomes chargés comme des baudets et autant de mules qui croulent sous les paquetages. Pourtant, un calme lugubre fige le camp : ni chanson à boire, ni chamaillerie, ni plaisanterie salace. Ils ont la frousse.


MON AVIS

En ce mois de Mai je fais un challenge : lire des romans de Fantasy. Et je vous présente du coup mon premier roman pour ce challenge. Relativement court (144 pages) il s’agit de l’adaptation d’une nouvelle de Jean-Philippe Jaworski en roman graphique par Melchior Ascaride. C’est l’Homme qui m’a choisi ce roman car dans le cadre du challenge il doit y avoir un titre choisi au hasard ou par une tierce personne. Je ne voulais pas un pavé à lire, j’avais envie de quelque chose de rapide et sympa. Il m’a assuré qu’en une soirée je pouvais le lire… bon, j’ai mis 4 jours… mais en même temps la première semaine de mai a été compliquée pour moi niveau lecture. Des travaux dans la maison, une fatigue émotionnelle… j’arrivais pas à me tenir à une lecture le soir.

Mais voilà, malgré tout j’ai beaucoup apprécié ce roman. Le côté traitement graphique est très intéressant car vous les seules couleurs employées sont les même que sur la couverture. C’est un roman illustré en bichromie (orange et noir) et mis à part une page que j’ai eu un peu de mal à lire (écriture blanche sur fond orange = mal au yeux) l’ensemble est magnifique. C’est un style tranchant, direct et qui colle parfaitement au récit.

Au niveau de l’histoire j’ai parfois eu l’impression de revivre un passage du Seigneur des Anneaux en particulier mais le traitement est bien différent. Le texte est compréhensif (même si les noms des nains sont parfois compliqués mais bon, se sont des nains) et j’ai beaucoup apprécié suivre le cheminement de cette caravane a travers la montagne. Il y a une peur qui assaille les protagonistes depuis le départ, celui du dragon endormi dans la montagne.

Si vous ne connaissez pas l’écriture de Jaworski cette nouvelle peut être l’occasion de le découvrir avant de vous plonger dans un roman plus conséquent.

Le voyage fut très intéressant et la fin… non, je ne dirais rien, je ne veux pas gâcher la surprise.

Note : 8 sur 10.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s