Life is Strange 2

Sean et Daniel Diaz fuient leur foyer après une tragédie. Craignant la police et devant gérer la télékinésie (le pouvoir de déplacer les objets par la pensée) de Daniel, les frères décident de se réfugier dans la ville natale de leur père, Puerto Lobos, au Mexique.


MON AVIS

ET c’est reparti pour les excellents jeux de Square Enix sous la franchise Life is Strange. Les premiers étaient une véritable réussite. Une histoire prenante qui prend aux tripes et des personnages attachants. Cette fois-ci on se retrouve à jouer deux frères. En fait, pas tout à fait car on joue principalement le personnage de Sean, le grand-frère, mais qui a une certaine influence sur son jeune frère, Daniel.

Comme pour les précédents opus, il y a un côté fantastique dans ce jeu. Dans le premier, le personnage principal avait la faculté de revenir dans le passé de quelques secondes à minutes, ici le jeune Daniel à un pouvoir de télékinésie. Ce qui peut paraître être un don, une bénédiction va devenir le fond de leurs problèmes et les embarquer dans une fuite en avant.

Car il y a un drame au début du jeu. Le père de Sean et Daniel est abattu par un policier qui va également se retrouver mort, à cause de Daniel qui découvre son pouvoir sous le coup du choc de voir son père mourir.

Dès le départ on perçoit le ton donné au jeu et on sait qu’on va évoluer avec des personnages métissés qui vont voir le racisme s’abattre sur eux. Les deux garçons s’enfuient, ils deviennent des fugitifs et ils sont recherchés par la police meurtre d’un officier.

Pour la petite précision, nous sommes aux États-Unis durant la présidence de Trump (ce n’est pas précisé mais l’influence est bien présente) et on va parler d’immigration, de racisme, de police toute puissante, de mur, de frontières, de secte, de religion et d’injustice. Bref, encore un épisode lourd sur le thème mais très intéressant par le traitement et les personnages.

J’aime particulièrement cette franchise car elle permet d’ouvrir les yeux sur des événements graves avec une histoire profonde et des personnages touchant. Mais autant j’ai adoré les précédents opus, autant celui-ci j’ai eu un peu plus de mal à accrocher. Pourquoi ? Principalement à cause du GamePlay. Jouer un seul personnage ce n’est pas toujours évident mais là deux, cela relève parfois de l’exploit. Il faut un certain temps pour s’y faire et cela m’a empêcher de bien rentrer dans le scénario et de l’apprécier dès le départ. Par ailleurs on ne joue pas le personnage télékinésiste. Du coup l’appropriation du pouvoir est indirect et moins libre. Par ailleurs, il y a des passages que j’ai trouvé un peu trop longs et par moment j’ai du lutter pour ne pas m’endormir.

Mais il y a les éléments qui font la réussite de ce jeu malgré tout : les choix multiples qui vont influencer l’évolution des personnages et notamment le jeune Daniel, l’histoire mêlant drame et émotion et des personnages à qui on s’attache malgré tout.

Si vous ne connaissez pas encore ce genre de jeu, je vous conseil de vous y plonger rapidement. Mais faites les dans l’ordre. Même si les histoires sont indépendantes les unes des autres, il y a quand même un fil conducteur et j’ai aimé le clin d’oeil dans celui-ci à un personne du premier et deuxième. Life is Strange reste une valeur sûre et j’ai du coup hâte de me plonger dans le dernier sorti : True Colors.

  • Édité par Square Enix
  • Développé par DONTNOD Entertainement
  • Genre : Aventure – Point’n Click
  • Plateformes : Linux – PC – Playstation 4 – Xbox One
  • Durée moyenne du jeu : 18 h
  • Classification : +18 ans
  • Date de sortie 🇪🇺 🇺🇸 🇯🇵 : 27 Septembre 2018

Note : 8 sur 10.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s