Régression

Minnesota, 1990. L’inspecteur Bruce Kenner enquête sur un crime révoltant dont la jeune Angela accuse son père, John Gray. Lorsque John avoue sa culpabilité de façon tout à fait inattendue et sans garder le moindre souvenir des faits, le docteur Raines, un célèbre psychologue, est appelé à la rescousse. Il va devoir aider John à retrouver la mémoire, mais ce qu’ils vont découvrir cache un terrifiant mystère qui concerne le pays tout entier…


MON AVIS

Je suis restée dans le style glauque et perturbant avec ce film qui m’a un peu retourné au fur et à mesure que je le regardais.

Une jeune femme accuse son père d’abus sexuels et au final l’enquête et l’interrogatoire va révéler les méfaits d’une secte vouant dévotion à Satan. On sait comment aux États-Unis certaines affaires occulte ont passionné les médias. On voyait Satan partout ou presque et cela pouvait prendre des proportions complètement dingue.

Et bien là c’est exactement ce qu’il va se passer. Suite au témoignage d’une jeune fille, une enquête est menée est un inspecteur aidé d’un psy, va se retrouver dans la tourmente et dans une affaire qui va rapidement le dépasser.

J’ai beaucoup l’ambiance pesante et sombre du film. On sent l’angoisse monter au fur et à mesure et surtout j’ai commencé à douter de tous les monde. Les acteurs sont pour beaucoup dans leur rôle. Emma Watson est parfaite dans l’accusatrice innocente à qui on donnera le bon Dieu sans confession (comme on dit). Ethan Hawke est le flic torturé qui commence à perdre la notion de la réalité.

Complot, secte, messe noire, meurtre, sacrifice. Tout y est pour nous mettre dans l’ambiance. Sans oublier les non-dits, les demi-vérités et les mensonges.

Le film fonctionne assez bien et prend également en défaut une technique psy utilisé à un moment : celle de la régression. C’est à dire le fait de faire revenir les gens, sous hypnose, sur des événements passés et enfouis dont ils n’ont pas le souvenir. technique qui s’est révélée très dangereuse car elle permettait plus la suggestion d’événements que la vérité.

Je n’avais pas entendu parlé de ce film et je suis contente de l’avoir découvert. J’aurais juste aimer l’avoir vu plus tôt.

Note : 6 sur 10.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s