Le secret de Chimneys

Tout avait commencé de la façon la plus classique qui soit : un prince déchu cherchant à récupérer son trône sollicite l’appui – discret – des Britanniques.
En échange de quoi, les compagnies anglaises se verraient concéder l’exploitation des pétroles du petit Etat. Bref, une banale manœuvre politico-financière, élaborée dans le cadre somptueux d’une des plus anciennes demeures seigneuriales d’Angleterre : Chimneys. Pourtant, l’affaire se corse lorsqu’on se rend compte que des individus équivoques se sont glissés parmi le beau linge qui prépare sa révolution de palais.
Et les cadavres font affreusement désordre dans les salons de Chimneys…


MON AVIS

Parce que je prends toujours plaisir à lire les romans d’Agatha Christie au rythme du Podcast AgathaCrimstie, je continue donc de lire les romans de l’autrice dans l’ordre de leur parution originale.

Et pendant le moins de juin c’était Le secret de Chimneys. Bon d’accord, j’ai du retard, j’ai même quelques semaines de retard car nous sommes à le mi-juillet et je n’ai pas encore lu le roman de juillet qui doit bientôt sortir en podcast (oups).

Mais parlons ici du roman.

Pas de Hercule Poirot, pas de Miss Marple mais bel et bien des inconnus, des personnages encore jamais rencontrés. On va donc suivre un jeune homme venu d’Afrique qui va se retrouver en Angleterre avec pour mission de remettre un manuscrit à un éditeur et des lettres intimes à une jeune femme.

Et de ces éléments va débuter toute l’intrigue. Une histoire de meurtre, de vol, de monarchie, de meurtre encore, de disparition, de complot pour la couronne (mais pas anglaise, je vous rassure)… cela paraît complexe d’ailleurs j’ai trouvé que par moment ce l’était, surtout avec la profusion de personnages qui intervient dans cette histoire.

Mais le lecture est suffisamment intrigué pour vouloir connaître le déroulement de l’enquête et je me suis également prise au jeu d’essayer de trouver moi-même le responsable et de résoudre l’énigme de mon côté. J’étais assez satisfaite car j’avais quelques éléments bien que la finalité m’ai échappé.

On sent que l’écriture d’Agatha se renforce et qu’elle prend plus d’assurance dans ces récits. L’expérience de l’autrice commence à apparaître et ces mécanismes d’écritures aussi. On retrouve d’ailleurs avec grand plaisir la scène de la révélation, scène où tous les personnages sont présents pour connaître le fin mot de l’histoire. Et quelle histoire !

Note : 8 sur 10.

Vous avez aimé cet article ?

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

Sois le premier à donner une note

Partage si tu aimes

Désolée si cela ne te plait pas

Dis moi ce que tu aimerais lire

Laisser un commentaire