Ready Player One

Poster un commentaire

24 avril 2018 par Knit Ael / Aelurus

Ready Player One

2044. La Terre est à l’agonie. Comme la majeure partie de l’humanité, Wade, 17 ans, passe son temps dans l’OASIS – un univers virtuel où chacun peut vivre et être ce qui lui chante.
Mais lorsque le fondateur de l’OASIS meurt sans héritier, une formidable chasse au trésor est lancée : celui qui découvrira les trois clefs cachées dans l’OASIS par son créateur remportera 250 milliards de dollars !
Multinationales et geeks s’affrontent alors dans une quête épique, dont l’avenir du monde est l’enjeu.
Que le meilleur gagne…

Un film pour les geeks, encore un . Là on plonge directement dans un univers de jeu vidéo. La réalité augmentée à la portée de tous.

Le monde a bien changé et d’ailleurs il est voué à la destruction. Les humains se réfugient maintenant dans un univers entièrement virtuel afin de s’évader de leur quotidien pour certains et d’essayer de sauver le monde pour d’autres.

Le principe du film est assez simple. Une quête ultime est lancée par le créateur de cet univers au sein même de sa création. C’est une course au trésor ultime. Celui qui réussira à trouver les trois clefs à la suite de trois épreuves se verra remettre le pouvoir absolu sur l’OASIS et une somme d’argent plus que conséquente.

Cela attire du monde et pas forcément que du beau.

Bien évidemment, on va se retrouver au côté d’un gamin un peu paumé qui ne cherche pas la gloire mais juste à s’amuser avec son ami. Et voilà qu’il se retrouve dans quelque chose qui risque de le dépasser.

Donc rien de bien original en soi dans le scénario, mais voilà, il s’agit d’un film qui est fait pour attirer une certaine population dans les salles obscurs : les geeks. Car ils sont nombreux les clins d’oeil aux jeux, séries et films qui ont bercé notre enfance. Et je suis sûre d’en avoir loupé pas mal. Et c’est sans parler de la bande son du film qui évoque également de beaux souvenirs.

Ensuite au niveau visuel il faut dire qu’il s’agit d’une très belle performance. C’est beau, coloré et cela en jette un max. Un univers entièrement créé et très bien réussi.

Bon c’est un très bon familial qui va plaire je pense plus au grand qu’aux petits à moins que ceux ci ai une culture geek assez étendue. Sinon chacun y trouve son compte et c’est le principal/

Réalisateur : Steven Spielberg
Scénaristes : Ernest Cline et Zak Penn
Acteurs : Tye SHerdian, Olivia Cooke, Ben Mendelsohn, Mark Rylance, Lena Waithe, Simon Pegg, Hannah John-Kamen, T. J. Miller, Philip Zhao, Win Morisaki…
Date de sortie : 28 Mars 2018
Durée : 2 h 20
Genre : Science-Fiction, Thriller
Pays d’origine : Etats-Unis
Adapté du livre : Player One de Ernest Cline

Ma note : 16/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Profil

Knit Ael / Aelurus

Knit Ael / Aelurus

Nordiste passionnée et pleine de passion : le tricot, les films, les jeux-vidéos et la lecture.

Afficher le Profil Complet →

Afin de connaître les prochains articles abonnez-vous par mail.

avril 2018
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Dernière lecture

Dernier cinéma

Ma communauté

Challenge lecture

2018 Reading Challenge

2018 Reading Challenge
Aelurus has read 50 books toward her goal of 60 books.
hide

Archives

%d blogueurs aiment cette page :