Étiquettes

, ,

SYNOPSIS

Fermez les yeux. Libérez-vous l’esprit. Rien ne vous prépare à ce qui va suivre.
Bienvenue dans l’imaginaire débordant d’une jeune fille dont les rêves sont la seule échappatoire à sa vie cauchemardesque… S’affranchissant des contraintes de temps et d’espace, elle est libre d’aller là où l’entraîne son imagination, jusqu’à brouiller la frontière entre réalité et fantasme…
Enfermée contre son gré, Babydoll a toujours envie de se battre pour reconquérir sa liberté. Combative, elle pousse quatre autres jeunes filles – la timorée Sweet Pea, Rocket la grande gueule, Blondie la futée, et la loyale Amber – à s’unir pour échapper à leurs redoutables ravisseurs, Blue et Madame Gorski – avant que le mystérieux High Roller ne vienne s’emparer de Babydoll.
Avec Babydoll à leur tête, les filles partent en guerre contre des créatures fantastiques, des samouraïs et des serpents, grâce à un arsenal virtuel et à l’aide d’un Sage. Mais ce n’est qu’à ce prix qu’elles pourront – peut-être – recouvrer la liberté…


MON AVIS

Il y a des films qui vous marque énormément et que vous adorez sans savoir exactement pourquoi. Et bien Sucker Punch fait parti de ceux là.

Je sais que ce film n’a pas fait l’unanimité. Il est peut-être un peu trop barré pour cela et du coup un peu compliqué. Car il s’agit d’une immersion dans la tête d’une jeune fille qui veut fuir la réalité. Elle a voulu sauver sa petite soeur de son beau-père et elle a malheureusement mis fin à ces jours. Du coup elle se retrouve enfermé dans un hôpital psychiatrique par le dit beau-père qui espère ainsi mettre la main sur la fortune des jeunes filles.

Mais l’institut dans lequel vient d’arriver notre jeune fille (dont on ne connaît pas le prénom) n’est pas vraiment un établissement irréprochable. Alors notre héroïne se plonge dans un univers fantasmagorique pour échapper à la réalité et elle devient la jeune Babydoll.

C’est un film qui est avant tout visuel. Les scènes d’actions/combats sont vraiment très réussies et elles racontent àç chaque fois une histoire différente permettant d’acquérir un élément qui conduit vers la liberté. Il faut être très attentif dès le début du film car toutes les « clefs » pour le comprendre sont données depuis le début.

Babydoll ne va pas être seule dans sa tentative de fuite. Elle est accompagnée de quatre autres jeunes filles, elles aussi enfermés dans l’hôpital. À elles cinq elles vont tenter l’impossible : s’évader et retrouver la liberté.

Dans ce film, réalité et rêverie se mélange a un point que l’on ne sait plus du tout le vrai du faux. Mon conseil : prendre le film comme il vient et accepter l’irréel car c’est à la fin que vous aurez la résolution de l’énigme. Quoique…

Vous pensez qu’il s’agit de l’histoire de Babydoll ? En êtes-vous sûr ? Je pense qu’il s’agit de l’histoire d’une toute autre personne : Sweet Pea. Je vous l’ai dit : tous les éléments,ts sont là, dès le début du film. il suffit juste d’être patient et de se souvenir de la toute première scène où apparait Sweet Pea.

Et juste comme ça en passant : la bande son est d’enfer.