Étiquettes

, ,

SYNOPSIS

Le Bárbara de Braganza quitte l’Argentine en direction du Mexique avec, à son bord, un virus mortel et son possesseur… qu’Eva et d’autres tentent d’empêcher de nuire.


MON AVIS

J’ai trouvé cette troisième (et dernière) saison en demi-teinte. Comme les précédentes elle nous embarque à bord du paquebot et dans une histoire que seule peuvent vivre les soeurs Villanueva. Mais il faut dire que cette fois-ci c’est totalement improbable.

Une histoire d’espionnage, de virus mortel et de complot. Bon ok, le thème du virus c’est d’actualité mais bon j’aurais aimé sortir du quotidien et trouver autre chose. Mais soit, on va dire que la série a été tournée avant ce que nous vivons alors on peut pardonner.

mais il faut quand même avouer que tout est hautement improbable dans cette saison. Un virus, un vaccin qu’il faut trouver rapidement (et en un temps record) et un renversement d’autorité à bord du paquebot.

J’ai trouvé cela divertissant mais franchement moins bon que les deux premières saison. Donc on va dire qu’heureusement que cela sans la fin de la série sinon cela risquait d’être du grand n’importe quoi pour la saison prochaine.

Et puis quoi rajouter quand on sait comment les choses finissent pour le paquebot.

En conclusion Alta Mar est une série distrayante qui permet de passer un moment agréable comme savent le faire les séries espagnole mais pas de quoi crier au chef d’oeuvre.