Étiquettes

, ,

SYNOPSIS

Pour cacher un scandale qui pourrait nuire à la prestigieuse Exposition universelle, le cadavre d’un nourrisson est enterré dans les jardins du lieu qui accueille cet événement. Deux femmes, une noble anglaise et une Japonaise, la mère de l’enfant, partent en croisade contre l’Empire britannique pour élucider ce crime. Entre société secrète et manipulation corruptrice, les deux jeunes femmes que rien ne lie vont s’unir pour exposer la face cachée d’une machination infernale.


MON AVIS

Cette superbe bande-dessinée commence à notre époque. Une histoire dont on ne comprend pas toute l’importance au départ. Puis subitement voilà que l’on se retrouve à une époque beaucoup plus éloignée, en 1851 au moment de la première Exposition Universelle avec le très célèbre Crystal Palace. L’intrigue principale se déroule donc à Londres.

Je n’ai pas compris au départ le saut dans le temps mais tout est evenu clair par la suite, au détour de ma lecture.

Les dessins sont magnifiques. C’est un régal pour les yeux. J’ai une autre bande-dessinée de ce dessinateur et j’aurais plaisir à la lire.

Mais ce n’est pas seulement un graphisme. C’est également une histoire profonde et complexe, une histoire de femmes. Ou plus précisément dans ce premier tome le destin d’une femme qui va faire la rencontre d’une autre.

J’ai été prise dans le tourbillon du scénario très rapidement. Même si il n’y a que 56 pages (classique en bande-dessinée) c’est dense et plein de richesse. Graphiquse mais également scénaristiques. C’est une histoire sur la condition féminine et la place de la femme dans une société patriarcale malgré tout dirigé par une femme la Reine Victoria.

Un premier tome qui enrôle automatiquement et embarque le lecture dans une formidable histoire de femmes. Un chef-d’oeuvre !